Simulation d’entreprise en TI : le Cégep Gérald-Godin, le Cégep John Abbott et le Collège de Bois-de-Boulogne lancent ensemble un projet novateur

Simulation d’entreprise en TI : le Cégep Gérald-Godin, le Cégep John Abbott et le Collège de Bois-de-Boulogne lancent ensemble un projet novateur

En présence de madame Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur et monsieur Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, les trois collèges partenaires ont lancé officiellement un projet novateur de simulation d’entreprise en TI qui répondra de façon proactive aux besoins de main-d’œuvre qualifiée dans le secteur des technologies de l’information.

Cet espace de simulation d’entreprise, inspiré des meilleures pratiques dans le monde, permettra de reproduire fidèlement l’environnement de travail et le fonctionnement d’une entreprise TI performante et contribuera à accroître les talents de demain, en concertation avec des employeurs et des partenaires crédibles et engagés.

« Ce projet innovant démontre la grande collaboration qui existe entre nos réseaux de l’éducation supérieure et ceux de l’emploi. Dans le contexte de pandémie que nous connaissons actuellement, il importe, plus que jamais, de faire preuve de flexibilité pour donner les outils nécessaires au plus grand nombre de personnes et ainsi les aider à trouver la place qui leur convient sur le marché du travail. La formation est un moyen très efficace pour y parvenir et votre gouvernement va continuer de mettre en œuvre des initiatives comme celle‑ci », mentionne madame Danielle McCann, ministre de l’Enseignement supérieur.

Les participants, issus principalement de l’immigration, pourront ainsi expérimenter une approche novatrice qui favorise les apprentissages pratiques selon la méthode du learning by doing, où la théorie soutient la pratique. Ces derniers auront la chance de développer des compétences professionnelles du futur telles que la résolution de problèmes, l’intelligence sociale, la pensée flexible et innovatrice, la collaboration virtuelle et interculturelle, à partir de cas et de problématiques réels soumis par les entreprises partenaires.

« Le Québec, spécialement Montréal, s’illustre mondialement par l’expertise et la créativité de ses talents dans le domaine des technologies de l’information. Les besoins de main-d’œuvre qualifiée pour ce domaine de pointe sont donc très élevés et dépassent déjà largement le nombre de diplômés formés chaque année. C’est pourquoi votre gouvernement met en œuvre des moyens efficaces et novateurs qui permettront à un grand nombre de personnes touchées par la crise sanitaire actuelle, notamment les personnes immigrantes, de trouver un emploi de qualité et aux entreprises de combler leur besoin de travailleurs formés en TI. Cela pourrait, entre autres, aider ces dernières à prendre le virage numérique nécessaire pour augmenter leur productivité à long terme et encourager le télétravail », indique Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

Grâce au soutien financier du ministère de l’Enseignement supérieur, du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, du Conseil emploi métropole et de la Ville de Montréal, dans le cadre de son plan de relance économique Une impulsion pour la métropole : agir maintenant, la simulation d’entreprise en TI pourra voir le jour dès l’hiver 2021 dans un contexte de télétravail et dans un lieu physique dès que la situation sanitaire le permettra. Qui plus est, le projet a été soutenu par un écosystème de collaboration incluant des organismes en soutien d’emploi, des institutions d’enseignement, des organismes sectoriels et des Services de la Ville de Montréal.

Une réponse proactive aux besoins du marché du travail

« Même en contexte de pandémie, il y a rareté de main-d’œuvre dans certains domaines, dont celui des technologies de l’information. En ce sens, cette formation répond aux besoins du marché du travail qui se tourne de plus en plus vers ces nouvelles pratiques. Dans ces temps difficiles, il faut limiter au maximum les obstacles pour les entreprises », affirme François William Croteau, responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information, de l’innovation et de l’enseignement supérieur à la Ville de Montréal.

« La pertinence du projet de simulation d’entreprise en TI, dans le contexte de la COVID-19, m’apparaît renforcée », affirme Guy Dumais, directeur général du Collège de Bois-de-Boulogne. « La situation actuelle ajoute une pression sur les entreprises pour débuter ou accélérer leur transformation numérique. La simulation d’entreprise en TI vise justement à fournir une main-d’œuvre dont les compétences auront été adaptées et rehaussées pour relever ce défi. Sur une période de cinq ans, nous souhaitons former près de 200 nouveaux talents. » 

« Parallèlement, les difficultés en lien avec l’intégration au marché du travail pour les personnes issues de l’immigration seront temporairement exacerbées durant la pandémie. Les douze prochains mois représentent donc une période propice au rehaussement des compétences et une requalification de cette main-d’œuvre, afin de leur permettre de contribuer activement à la reprise économique de Montréal », souligne Philippe Gribeauval, directeur général du Cégep Gérald-Godin. 

Avec la collaboration d’entreprises partenaires, le projet de simulation d’entreprise en TI pourra être contextualisé aux défis et occasions liés à la COVID-19, notamment, en demandant aux participants de développer des applications informatiques facilitant l’accélération du virage numérique des entreprises. « En effet, les activités d’apprentissages et cas pratiques sur lesquels nos participants seront amenés à travailler, alimentés par nos employeurs partenaires, pourront viser le développement de solutions originales et pertinentes pour la reprise économique », précise John Halpin, directeur général du Cégep John Abbott. « Ceci pourra être possible pour le domaine de la santé, du commerce de détail et le secteur des services financiers ». 

Pour en savoir plus, veuillez consultez la fiche-projet.

Simon Delamarre
Directeur
Formation continue et des services aux entreprises, Collège de Bois-de-Boulogne
simon.delamarre@bdeb.qc.ca
514 332-3000, poste 7301

Valérie Gosselin
Directrice
Formation continue et services aux entreprises, Cégep Gérald-Godin
v.gosselin@cgodin.qc.ca
514 626-8555, poste 284

Stephanie Hygate
Directrice
Formation continue et programmes internationaux, Cégep John Abbott
stephanie.hygate@johnabbott.qc.ca
514 457-6610, poste 5271