Menu

Nouvelles

Table-ronde sur la politique municipale : un vif succès

Plus de 225 personnes ont assisté à la table-ronde sur la politique municipale le 2 octobre dernier à la Salle Pauline-Julien du Cégep Gérald-Godin. Cette table-ronde, animée par Sylvain Benoit, professeur de sciences politiques au Cégep, réunissait les trois candidats à la mairie d’arrondissement L’Île-Bizard-Sainte-Geneviève en vue de l’élection du 5 novembre prochain.

D’entrée de jeu et à la lueur des événements survenus la veille en Espagne, l’animateur et le modérateur du débat, l’enseignant de sciences politiques Sylvain Benoit, n’a pas manqué de souligner l’importance de l’exercice démocratique, soit à l’occasion de débats ou encore lors d’élections. Avec beaucoup d’à-propos, le modérateur a rappelé toute la pertinence de maintenir une vigilance à l’égard de la vitalité de notre démocratie.

Par la suite, les trois candidats à la mairie, Stéphane Côté (Vrai changement pour Montréal), Éric Dugas (Équipe Denis Coderre pour Montréal) et Normand Marinacci (Projet Montréal) ont tour à tour partagé avec l’auditoire leur point sur les trois thèmes qui avaient été retenus, soit les raisons de leur engagement politique, les enjeux locaux et les visions des partis en lice.

Le coordonnateur du programme de sciences humaines, M. Nicolas Hugo Chebin, était fort heureux de l’événement. «La participation était au rendez-vous et les étudiants également. Je suis très content de voir combien ceux-ci s’intéressent à la politique municipale. Plusieurs enjeux se sont dégagés et manifestement le volet environnemental qui est partiellement sous la responsabilité des municipalités est d’importance pour les étudiants.»

«Dans le cadre du programme de sciences humaines, nous organisons plusieurs événements pour susciter des débats d’idée» de poursuivre le coordonnateur. «À chaque fois, la participation est au rendez-vous. Les étudiants d’aujourd’hui seraient amorphes et désintéressés? Désolé je ne reconnais pas nos étudiants dans cette affirmation» de conclure M. Chebin.