Menu

Suggestions
de Sylvie

Suggestions de Sylvie

Retrouvez ici les suggestions de lecture de Sylvie, parues dans l’Info-Biblio. Les titres sont aussi présentés dans le catalogue Regard, si vous voulez vérifier s’ils sont disponibles!

Le bureau de Sylvie Brazeau est situé près de l’entrée de la bibliothèque, venez la rencontrer!

Suggestions littéraires

   
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12

MON NOM EST N. – ROBERT KARJEL

Survivant du tsunami de 2004 N. est détenu dans une cellule située sur la base américaine de Diego Garcia, dans l’océan Indien. On l’a maltraité, car on le soupçonne de terrorisme et de participation à une attaque contre les États-Unis.

N. est un homme bien mystérieux, dont l’identité s’est perdue en Thaïlande, au moment du tsunami. Cet homme détruit, décide alors de mener une vengeance en s’associant à des personnages rencontrés sur les plages asiatiques. Capturé par les Américains, il refuse de parler, jusqu’à ce qu’Ernst Grip apparaisse. Cet ancien officier suédois doit le faire parler pour déterminer s’il est d’origine suédoise. Ces deux hommes au passé douloureux vont se comprendre et permettre peu à peu au lecteur de prendre part à ce complot aux retombées considérables.

Mon nom est N. est un thriller suédois qui ne laisse pas indifférent. Bien écrit, le suspense ne fait que s’accentuer au fil des pages. Le rythme est effréné, l’enchaînement des pages très rapide et l’alternance des points de vue ne fait qu’accentuer cette sensation.

Chaque chapitre dévoile un nouveau mensonge, une nouvelle conspiration, et lorsque nous tournons la dernière page, nous sommes à bout de souffle, estomaqués et perplexes jusqu’au  dernier mot, ne le ratez pas !

Chercher

Mon nom est N. – PT 9876.21 A75 R4314 2016

Vérifier la disponibilité

Quand j’étais Théodore Seaborn – Martin Michaud

Théodore Seaborn est un jeune publicitaire de grand talent. À la suite à son congédiement, il se remet tranquillement d’une dépression. Il passe ses journées à regarder les enregistrements de la commission Charbonneau et à manger des Coffee Crisp. Sa femme essaie tant bien que mal de le pousser à sortir. Sa fille, elle, lui manifeste toujours son amour, mais rien ne semble fonctionner.

Un jour, il n’a pas le choix de sortir, car sa réserve de chocolat est épuisée. C’est alors qu’il croise un homme qui lui ressemble de façon très troublante. À partir de ce moment, sa vie va changer. Il part à la recherche de ce sosie. Cette quête va devenir une vraie obsession pour lui.

Après avoir retrouvé son sosie, Théodore se retrouvera dans une vie qui n’est pas la sienne et dans un pays qui n’est pas le sien, la Syrie. Il va découvrir l’horreur de la vie de prisonnier de l’EI, subir les tortures, assister aux pires exécutions.

Aussi loin qu’il aille, c’est au fond de lui-même, de ses convictions, de ses envies, de ses sentiments, de ses croyances qu’il fait son plus important voyage. Et c’est peut-être aussi pour ça qu’on s’y attache autant.

Voilà un roman que l’on ne peut pas lâcher et qui se lit d’une traite.

Martin Michaud a longuement pratiqué le métier d’avocat d’affaires avant de se consacrer pleinement à l’écriture.

Ses quatre premiers polars obtiennent un succès fulgurant : il récolte cinq prix littéraires et est reconnu comme le nouveau chef de file des écrivains de romans policiers québécois. Je vous conseille également tous ces autres romans.

Les 6 romans de Martin Michaud à la bibliothèque :

Il ne faut pas parler dans l’ascenseur : une enquête de Lessard

La Chorale du diable : une enquête de Lessard

Je me souviens : Une enquête de Victor Lessard

Sous la surface : on a tous quelque chose à cacher : thriller

Violence à l’origine : une enquête de Victor Less4rd

Quand j’étais Théodore Seaborn : thriller

D’après une histoire vraie – Delphine de Vigan

Suite au succès de son dernier livre autobiographique Rien ne s’oppose à la nuit, Delphine de Vigan se demande ce qu’elle peut écrire après un livre aussi personnel et intimiste. Pour l’auteur qui n’y était pas préparé, le succès a eu un impact majeur sur sa créativité.

Atteinte du « syndrome de la page blanche », même tenir un crayon, payer ses comptes ou envoyer un courriel représente une épreuve. Les répercussions de son premier roman alourdissent son quotidien jusqu’à ce qu’elle rencontre L., une femme charismatique à la beauté envoûtante dont le nom complet ne sera jamais dévoilé.

Une complicité et une grande confiance s’installent rapidement entre les deux femmes. L. s’avère être indispensable à Delphine pour affronter sa pénurie d’idées. L’amitié qui les lie évolue graduellement et l’emprise de L. sur l’écrivaine se fait de plus en plus forte et pernicieuse.

J’ai été conquise en découvrant le nouveau roman de Delphine de Vigan. Elle démontre encore une fois son talent de romancière, elle nous entraîne là où elle le souhaite, sans rien dévoiler de la toile qui se tisse progressivement autour du lecteur…

D’après une histoire vraie est un roman troublant qui brouille de manière très maligne les frontières entre fiction et réalité. Delphine est redoutable à ce jeu, elle décrit une descente aux enfers glaçante qui se lit comme un thriller.

Les trois parties du roman (Séduction, Dépression et Trahison) nous plongent dans une réflexion passionnante sur l’écriture, l’inspiration et certains sujets plus sensibles et plus intimistes, telles que la folie ou les relations nocives et destructrices.

Je vous laisse le plaisir de savourer la fin de ce roman mystificateur à côté duquel il serait vraiment dommage de passer!

Delphine de Vigan a remporté le Renaudot ainsi que le Goncourt des Lycéens 2015 pour ce magnifique roman.

 

Chercher

D’après une histoire vraie – PQ 2722 I43 D37 2015

Vérifier la disponibilité

Le fils – Jo Nesbo

Le fils, c’est Sonny Lofthus, un héroïnomane emprisonné depuis 12 ans dans l’une des prisons à haute sécurité de la région d’Oslo. Il endosse des crimes qu’il n’a pas commis en échange de sa dose quotidienne de drogue. C’est un prisonnier modèle, son aura auprès de ses codétenus lui vaut une réputation de guérisseur mystique et de confesseur. Son père, inspecteur de police, s’est suicidé après avoir avoué être corrompu. Peu de temps après, sa mère a suivi le même chemin et c’est dans l’héroïne que Sonny a trouvé la consolation.

Un jour, un codétenu lui révèle qu’on lui aurait menti toute sa vie, que son père n’était pas corrompu et qu’on l’avait assassiné. Pour Sonny, le choc suffit à lui redonner le goût de vivre et la volonté de se sevrer. Il s’évade donc dans l’intention de retrouver les vrais coupables et de les faire payer tout en luttant contre le manque d’héroïne.

Corruption, manipulation, vengeance, rédemption : voilà les thèmes que Jo Nesbo aborde ici avec son talent de conteur incomparable. Et comme à son habitude, après nous avoir bien baladés, il nous surprend encore avec une finale impressionnante.

OMG, quel thriller/roman noir! Une fois ce roman commencé, on ne peut le déposer. On devient même asocial le temps d’un weekend.

Bref, ce Fils est sans contre dit MAGISTRAL… Du bonbon!

Chercher

Le fils – PT 8951.24 E83 S6614 2015

Vérifier la disponibilité

Debout dans la tombe d’un autre – Ian Rankin

Depuis que notre inspecteur Rebus est à la retraite,  il s’ennuie de son ancienne vie à la section des crimes dans laquelle il était sur la première ligne.

Il travaille maintenant comme civil à la résolution d’affaires classées non élucidées et s’intéresse à un vieux dossier concernant la disparition d’une jeune fille en 1999. La mère de celle-ci est persuadée que l’évènement est lié à d’autres disparitions. Comme de fait, plusieurs jeunes femmes se sont volatilisées sur l’A9, la route qui relie Edimbourg à Inverness en traversant la campagne dépeuplée de ce coin d’Écosse. Pas de corps, pas d’indice, les médias à l’affut.

Il s’empare du dossier et parvient à récupérer sa place à la section des crimes au côté de Siobhan Clarke, son ex-adjointe.  Rebus va parcourir l’A9 en long, en large et en travers, sous la neige et sous la pluie battante, à la recherche d’un éventuel serial killer. Rien ne l’arrête.

Et comme Rebus restera toujours Rebus, les relations humaines sont tantôt tendues, tantôt maladroites, tantôt drôles. Avec cette enquête  il retrouve toute sa vitalité, se débat comme un diable, et surtout ne lâche pas l’affaire, jamais.

L’intrigue est forte, mystérieuse, un excellent suspense avec un Rebus qui retrouve sa forme et c’est pour ça qu’on l’aime.

Ian Rankin est l’un des auteurs de polars le plus lus au monde et est traduit en 35 langues. C’est toujours un plaisir de le lire !

Chercher

Debout dans la tombe d’un autre – PR 6068 A55 S7314 2014

Vérifier la disponibilité

Dark Secrets – Michael Hjorth et Hans Rosenfeldt

Nous nous retrouvons dans une petite ville de Suède du nom de Västeras où un jeune adolescent âgé de seize ans, Roger Eriksson, est porté disparu.

Le commissaire local ne prend pas trop au sérieux la disparition du jeune Roger qui, selon lui, n’est qu’une simple fugue. Lorsque l’on retrouve le corps de ce dernier poignardé à vingt-deux reprises et le cœur arraché, l’affaire prend une dimension nationale.

L’enquête est confiée à la section des crimes qui demande l’aide de Sebastian Bergman, un profileur névrosé, insupportable,  solitaire, extrêmement arrogant, accro au sexe, détestable au possible, mais qui se révèle être extrêmement brillant. Il est le personnage principal de l’enquête et on s’y attache énormément.

Le meurtre de Roger s’avèrera bien plus difficile à résoudre qu’il n’y paraît, car d’autres homicides suivront. Chaque fois que l’équipe a l’espoir de détenir l’identité du suspect, un nouvel élément la ramène à la case départ.

Ce polar est écrit par quatre mains, celles de Michael Hjorth et Hans Rosenfeldt, deux auteurs de téléséries suédoises. Ce qui devait être une trilogie au départ sera finalement une série de huit volumes. Tant mieux pour nous.

Cette série est riche en suspense et en surprises, les personnages y sont attachants et crédibles.

Bref, il s’agit d’un petit bijou se lisant d’une traite qui fait partie de ces polars dont on aimerait qu’ils n’aient jamais de fin.

Nous avons les volumes 2 et 3 à la bibliothèque. Le 4e sortira en 2016.

Chercher

Dark Secrets – PT 9877.18 J67 D4814 2013

Vérifier la disponibilité

Juste une ombre – Karine Giebel

Thriller psychologique

Cloé est une femme dynamique, ambitieuse et avec un sale caractère. Elle manipule, méprise, domine. Mais tout se bouscule une nuit où elle se fait agresser.

Une ombre la suit et la coince près de sa voiture. Elle se dit que tout est fini, qu’elle va mourir. Et sans savoir pourquoi, l’ombre disparaît. Mais elle n’a pas fini avec Cléo…

À partir de ce jour, l’ombre la poursuit, sans relâche jusque dans les moments intimes.

Elle porte plainte. Les flics lui conseillent d’aller consulter un psychiatre, ses amis s’éloignent d’elle, personne ne la comprend, ne l’aide, elle se retrouve seule.

Intrigue merveilleusement bien menée par l’auteur qui nous met en empathie profonde avec la protagoniste et nous fait ressentir avec force tous ses sentiments les plus variés. Elle nous fait naviguer entre la certitude du complot et les troubles de la paranoïa, et crée une tension qui nous étouffe dans les scènes les plus stressantes.

Beaucoup de rebondissements. Les chapitres courts donnent du rythme.

Juste une ombre est basé sur la torture et le harcèlement psychologiques.

On en redemande!

PS : Attention à l’ombre vêtue de noir avec un capuchon! Vous la verrez peut-être dans le Cégep…

Chercher

Juste une ombre de Karine Giebel – PQ 2707 I332 J877 2012

Vérifier la disponibilité

Chercher sam – Sophie Bienvenu

Mathieu vit dans la rue avec son chien Sam.
Sous la forme d’un monologue intérieur, le roman raconte son histoire. Au fil des aller-retour, entre le présent et le passer, nous découvrons les raisons de son choix de vie dans la rue.
Pour Mathieu, son chien c’est tout : sa sécurité, son passé, son présent. Lorsqu’il le perd, le désarroi et la détresse s’emparent de lui… et de nous! Les démons de sa vie passée refont surface. Tout comme lui, nous souhaitons qu’il retrouve son chien.

Impressions

Roman fort par son authenticité. Tous les détails donnés sur ce que ressent Mathieu nous amènent à vivre avec lui le regard que portent les gens sur les sans-abris. Chair de poule garantie!

Roman dit « one shot » : il se lit d’une seule traite. 169 pages d’émotions, de suspense, de douleur de vivre.

Du même auteur

Et au pire on se mariera – PS 8603 I36 E8 2011…
La chronique de Rima Elkouri, « Chercher Mathieu » parue dans
La Presse en janvier dernier.

Chercher

Sam – PS 8603 I36 C546 2014

Vérifier la disponibilité

Le chardonneret – Donna Tartt

Difficile à résumer…
Des personnages attachants. On suit Theo pendant 14 ans. On le suit à New-York, à Las Vegas et à Amsterdam. À New York, nous vivons la tragédie avec Theo. À Végas, il nous amène dans sa débauche. Et à Amsterdam, nous l’accompagnons dans sa quête. Le chardonneret. C’est un tableau du 17e siècle, de Fabritius, qui suit Théo tout au long du récit.

Impressions

J’ai découvert ce livre à l’émission Bazzo.Tv de janvier dernier. Rafaële Germain en parle avec tant d’émotion que je mets le titre sur ma liste de lectures pour l’été! Après coup, je dois dire qu’elle avait tout à fait raison. Tout ce qu’elle dit, je le partage et l’ai ressentie lors de ma lecture. Les frissons, les émotions, le dernier chapitre. Rafaële Germain « C’est une réflexion en fait. J’allais dire une leçon de vie, mais ce n’est pas une leçon parce qu’on ne nous l’impose pas. C’est une vision du monde. Le personnage à la fin arrive avec cette conclusion que, explicitement, la vie est de la marde. Mais c’est pas à cause de ça qu’on ne peut pas la traverser en chantant et le cœur ouvert pour apprécier les beautés et les mystères du monde »
Après la dernière page, j’avais de la peine de quitter Théo. Incapable de recommencer un autre livre, j’ai relu le dernier chapitre…à plusieurs reprises! C’est tellement beau!

Chercher

Le Chardonneret – PS 3370 A657 G6514 2014

Vérifier la disponibilité

Les guetteurs – Ian Rankin

L’enquêteur Malcolm Fox et ses deux adjoints sont envoyés à Fife, une petite ville d’Écosse pour mener une enquête sur trois policiers soupçonnés d’avoir couvert les activités pas très « catholiques » de leur collègue, Paul Carter. Ce dernier est accusé d’avoir abusé de son pouvoir pour profiter des jeunes femmes qui lui tombaient entre les pattes. Dénoncé par son oncle, lui-même ancien policier, il vient de passer en jugement. La question est : jusqu’à quel point ses collègues étaient-ils au courant?

Bien sûr, l’enquête n’est pas de tout repos pour Fox et ses adjoints. Bientôt les cadavres commencent à apparaître autour d’eux et personne ne les aide ni ne vient spontanément témoigner. Dire qu’on leur met des bâtons dans les roues serait un euphémisme, et ils doivent bientôt subir les pressions de la hiérarchie, l’intimidation violente des flics impliqués et des règlements de compte…

Commencée comme enquête policière classique, l’intrigue se complexifie et Fox finit par mettre au jour une affaire épineuse ayant des ramifications jusqu’au plus haut de la hiérarchie politique britannique.

Impressions

« Les guetteurs » est un excellent roman qui montre que Ian Rankin est toujours au meilleur de sa forme. Il tient le lecteur en haleine, sans un instant de répit. Un brillant page-turner qu’il est impossible de déposer!

Chercher

Les guetteurs – PR 6068 S55 I4714 2013

Vérifier la disponibilité

Un paradis trompeur – Henning Mankell

Nous sommes au début du XXe siècle dans un hameau au nord de la Suède. La famine menace. Pour lui offrir une vie meilleure, la mère d’Hanna la pousse à quitter la campagne pour un port à six jours de traîneau. Déchirée, la jeune fille finit par accepter.

La voici sur le pont d’un vapeur, engagée comme cuisinière, en route vers l’Australie. Elle épouse le second à l’escale d’Alger, mais celui-ci est emporté par les fièvres. Désespérée, elle déserte à Lourenço Marques, l’actuelle Maputo, capitale du Mozambique. Victime d’une fausse couche, elle se retrouve alors dans un bien drôle d’hôtel avec d’étranges infirmières noires…

Ainsi commence l’extraordinaire parcours d’Hanna, qui va accomplir sa destinée dans une colonie portugaise où la douceur de vivre côtoie les plus terribles cruautés.

Un roman qui nous plonge dans le Mozambique du début du siècle, avec une histoire inspirée d’un fait réel. À partir de ce fait, Henning Mankell, porté par sa magnifique écriture, a tissé une histoire qui aurait pu exister et qui dénonce la colonisation.

Impressions

Un roman fort, bouleversant, révoltant, profond et inoubliable.

Chercher

Un paradis trompeur – PT 9876.23 A55 M5614 2013

Vérifier la disponibilité

Voodoo Land – Nick Stone

À Miami, au début des années 1980, le trafic de cocaïne et les règlements de compte prolifèrent. Max Mingus et Joe Liston enquêtent autour de la découverte d’un corps dans un zoo de la ville. D’apparence banale, l’affaire prend une étrange tournure alors qu’on découvre dans l’estomac de la victime une potion à la sauce magie noire.
Les autorités, visiblement corrompues, veulent arrêter l’enquête, mais Mingus et Joe mènent leurs propres investigations.

Leurs recherches les mèneront sur les traces d’un certain Salomon Boukman, véritable mythe au sein de la communauté haïtienne, mais dont tout le monde semble ignorer jusqu’à l’apparence physique.

La traque de ce fantôme bien réel sera beaucoup plus périlleuse que prévue. Car dans l’ombre du vaudou, les zombis sont parfois très vivants…

Roman bien écrit. L’auteur nous tient en haleine : nous vivons le stress des personnages avec eux. Que ce soit le criminel sur le point de se faire prendre, la victime qui sursaute face à l’agresseur ou l’enquêteur qui croisent des esprits maléfiques sans le savoir.
Personne stressée s’abstenir!

Chercher

Voodoo Land – PR 6119 T66 K5614 2011

Vérifier la disponibilité